Max Stanley 

 et Josué

Les aventuriers 

Est-ce que vous pouvez vous décrire en quelques mots ?

J : Je m’appelle Josué, j’ai 19 ans et je viens de Champigny sur Marne.

M :  Moi je m’appelle Max Stanley, j’ai 23 ans et je viens aussi de Champigny sur Marne.

Comment est-ce que vous vous êtes rencontrés ?

M : Nos parents se connaissaient depuis longtemps, et on s’est rencontrés il y a 2 ans. On travaillait pas encore pour Frichti à l’époque. Moi, j’ai commencé un peu avant Josué et je l’ai parrainé.

Est-ce que vous avez un adjectif pour vous décrire ?

J : Déterminés et aventuriers parce qu’on aime le challenge, on adore se fixer des objectifs et les atteindre. 

M : Chaque jour, je me mets des défis et je me dis “Aujourd’hui je dois faire 30 commandes” et je fais le maximum pour faire mes 30 commandes dans ma journée.

Pourquoi le vélo à Paris ?

J : Quand j’étais petit, je faisais du vélo et j’ai vraiment commencé a aimer ce sport en étant coursier à Paris.

M : Paris c’est fait pour les vélos, il y a les pistes cyclables et l’aménagement. En plus, il y a pleins de coursiers et on se fixe tous des challenges entre nous, c’est trop cool !

Pourquoi Frichti ?

M : Frichti a une super ambiance qu'on ne retrouve sur aucune autre plateforme : avec les managers, et les coursiers.

J : En plus, Frichti propose de nombreux avantages que les autres plateformes ne proposent pas. On est à l’intérieur et on a une machine à café.

M : Même avec les autres coursiers qui ne travaillent plus dans le même hub que nous, on reste en contact et on s’appelle.

Qu'est-ce que vous faites à coté de Frichti ?

M : Moi je suis étudiant en stylisme. Plus tard j’aimerais avoir ma propre marque de vêtements qui sera un mix entre la culture européenne et caribéenne ! 

J : Moi, je suis en année sabbatique, j’ai eu mon bac l’année dernière et je vais reprendre un BTS en négociation et relation clientèle. Je veux devenir commercial.

Un dernier conseil pour les coursiers ?

J : Ne pas avoir peur sur la route tout en faisant bien attention à la sécurité. Et mettez vos casques !

Plus vous avez peur sur la route,  moins vous serez attentifs et donc vous aurez plus de risques d’avoir

un accident.